j'aime mon job hardy coaching

 

Après le burn-out et le bore-out, voici le brown-out. Cette autre forme de dépression au travail se traduit par un manque de motivation. Une absence de sens dans ce qu’on fait. Et cela finit souvent par un manque de confiance en soi. En fait, on s’ennuie au travail et on ne sait plus quelle est notre place dans l’entreprise. Souffrir d’un brown-out est le signe qu’il est urgent de faire le point sur sa carrière professionnelle et sur soi-même.

 

Les symptômes du brown-out

Le travail n’a plus de sens. Nous sommes littéralement en état d’épuisement professionnel, sans motivation. Et nous ressentons un malaise dû à l’incompréhension complète de son rôle dans la structure de l’entreprise.

Fatalement, l’employé est déprimé par l’absurdité quotidienne des tâches qu’il accomplit. Puis, petit à petit, il se désintéresse, se désinvestit et finit par tomber en dépression

 

Déceler le brown-out

Le brown-out est difficile à déceler, puisque contrairement au burn-out, le salarié reste fonctionnel et est capable d’accomplir ses tâches.

Alors, pour savoir si l’on est atteint de cette pathologie, il faut se poser les bonnes questions :

– Est-ce-que j’ai le sentiment d’être inutile au travail ?

– Est-ce-que j’effectue des tâches sans comprendre leur utilité et leur finalité ?

– Mon travail a t’il perdu son sens pour moi ?

– Est-ce-que je souffre de plus en plus de cette situation ?

– Suis-je moins attentif ?

– Est-ce-que j’ai perdu mon sens de l’humour ?

Si la réponse est oui à au moins trois de ces questions, il va falloir prendre les choses en main.

 

Sortir du brown-out et retrouver de la motivation

Il est vital de se rendre compte de l’influence du brown-out : en effet, le brown-out n’affecte pas que notre carrière, mais aussi notre vie personnelle.

Tout commence à nous ennuyer et nous n’avons plus aucune motivation. Voilà pourquoi il est important de réagir dès les premiers signes.

  • Parler de notre mal-être à nos proches. La famille et les amis sont là pour nous écouter. Le brown-out est un phénomène plus répandu qu’on ne le pense. En se confiant, on peut vite s’en rendre compte et échanger. Ainsi, on déculpabilise et on arrête de se dévaloriser.

  • Consulter un spécialiste. Psy, coach, sophrologue… peu importe tant qu’on trouve le professionnel qui nous correspond.

  • Faire le point sur sa vie professionnelle. On fait souvent le choix de la sécurité de l’emploi, plutôt que de l’épanouissement au travail. Et dans la vie…

 

Mais la clé pour s’en sortir est de prendre le temps d’analyser sa situation, de s’aligner avec ses valeurs repères. Il faut pouvoir quitter sa zone de confort et se demander ce qu’on a vraiment envie de faire dans la vie.

Prendre du temps pour apprendre à se connaître et faire des recherches pour trouver le job de ses rêves. Vous réaliserez alors que vous êtes capable d’entreprendre et même qui sait, de créer votre entreprise.

En parler, s’introspecter, et agir. Ainsi, on s’extirpe petit à petit de cet état de léthargie qui nous a fait oublier nos vraies valeurs. Et oser redevenir SOI.

Le coaching peut vous y aider…

Une réponse à “LA MOTIVATION AU TRAVAIL : AIMER SON JOB”

  1. Dans la vie il y a des hauts et des bas mais apprends au mieux de tes bas pour te relever plus victorieuse et aller de l’avant; ainsi on reconnaît une femme forte à sa capacité de supporter et d’affronter, les douleur de la vie et de les transformer en bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *