hardy coaching perfectionnisme

Faire bien est une chose ; faire mieux, faire encore mieux, faire toujours mieux, faire au mieux, faire de son mieux… Que de nuances ! Que de stress !

On veut souvent être parfait, …par peur de ne pas être aimé.

Mais lâcher le perfectionnisme permet de devenir plus authentique, plus posé, et finalement de gagner en confiance… et de limiter le stress.

 

Témoignage de Céline, 45 ans : « J’aime être irréprochable au bureau, faire du bénévolat et que ma maison soit toujours rangée. Mais je suis fatiguée, en stress et j’ai le sentiment que je n’en fais jamais assez. »

Témoignage de Mathieu, 27 ans : « Je veux toujours que mes dossiers soient parfaits, propres, bien écrits, très documentés. Je m’efforce de réaliser une belle présentation, illustrée. Mais, non seulement je suis toujours en retard dans mes délais, mais surtout je mets toute l’équipe en difficulté et en stress face aux délais »

 

Pourquoi vouloir être parfait rime avec stress ?

On pense qu’en visant la perfection, on évite les critiques et les jugements des autres. On est sur tous les fronts, bien comme il faut, l’ami de tous. Mais à l’intérieur, on est prêt à exploser. Car on compense en devenant agressif envers soi.

Les perfectionnistes sont dans une quête insatiable de l’autre, une comparaison constante aux autres. Jamais à la hauteur, toujours coupables du « peut mieux faire ». Et ils ne savent pas se récompenser pour leurs efforts et exploits. Et cette exigence se répercute sur leur entourage.

 

Comment adoucir son perfectionnisme ?

Vouloir donner le meilleur de soi est positif. Les perfectionnistes sont des gens de confiance, travailleurs et persévérants. Mais cela crée un stress chronique.

– D’abord, on arrête de viser la perfection, mais on vise la progression.

– Ensuite, on accepte l’idée de dire non et de décevoir les autres.

– On s’interroge : quels sont les aspects de votre vie que vous cherchez à contrôler à tout prix ? Pour quelles raisons ? Qu’avez-vous peur de montrer ou de rater ?

– Mais surtout, quels sont vos véritables besoins personnels et individuels ? là, à l’instant présent !

 

Bénéfices ?

Cela permet de se rapprocher des autres et de découvrir que, comme nous, vous et moi, tout le monde « galère un peu parfois » ! On devient alors plus authentique.

On gagne également en confiance en soi en comprenant que les erreurs et les oublis sont rattrapables. Et qu’on fait déjà pas mal de belles choses au fond.

On s’autorise à déléguer. Un « Fait » vaut mieux que « parfait ». Et surtout on évacue la tension…

De toute façon, au risque de vous décevoir, satisfaire tout le monde est impossible.

Mais il est bien plus épanouissant de se satisfaire soi-même ! En se demandant comment mettre un peu plus de joie dans son quotidien.

Le monde n’a pas besoin de gens parfaits, mais de gens courageux, honnêtes et intègres, qui partagent en toute confiance leurs difficultés et comment ils les surmontent. C’est plus inspirant et enrichissant vous ne trouvez pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *